Des Chevaux sans Equitation

Bienvenue sur ce forum, dédié à toutes les personnes prenant soin de chevaux non travaillés de quelque façon que ce soit, ni en selle ni au sol.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le grooming : un acte "culturel" ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Lul800
Admin
Lul800

Nombre de messages : 6269
Age : 27
Date d'inscription : 03/10/2010

Le grooming : un acte "culturel" ? Empty
MessageSujet: Le grooming : un acte "culturel" ?   Le grooming : un acte "culturel" ? EmptyLun 26 Juin 2017 - 15:01

Bonjour, bonjour !

Bon, je me prépare à poser les bases d'un grand débat ! Le grooming : un acte "culturel" ? 194921

Existe-t-il entre les chevaux (en dehors des rapports avec l'humain) des comportements qui dépendraient d'une "culture" (dans le sens, quelque chose de transmis ou non, et qui peut évoluer selon les individus / les groupes) ?

Je me pose la question suite à une toute petite aventure survenue avec mes minies.

L'autre jour, retour de balade, je remets Fripouille au pré. Comme il fait une chaleur écrasante, elle rejoint les autres sous l'abri. Je m'assieds par terre à côté d'elle et je la gratte sous le ventre. Je précise que Fripouille est très très réservée, et que c'est une grande victoire quand elle consent à faire quelques grimaces. Mais là, ça lui plaisait VRAIMENT. Elle commence à faire le chameau en l'air et elle s'avise que Naïs est juste devant elle. Elle commence à groomer sa petite. Naïs a 14 mois, c'est la première fois que je vois Fripouille la groomer (et la première fois que je voix Fripouille groomer un autre cheval, d'ailleurs), mais c'était clairement pour répondre à mon propre grattage... D'ailleurs, la pauvre Naïs se demandait bien ce qui arrivait à sa mère ! Le grooming : un acte "culturel" ? 194921 Elle faisait une tête du genre : "C'est cool, mais Maman qui me fait un câlin, c'est pas normal" ! Le grooming : un acte "culturel" ? 194921 Du coup, elle s'est mise à faire le chameau en l'air.
Finalement, j'ai eu un gros espoir qu'elles se grooment rien que toutes les deux. Naïs s'est approchée de l'épaule de sa mère (face à moi) et à commencé à gratter... mon épaule ! Shocked Elle sait très bien qu'elle n'a pas le droit de gratter avec les dents alors elle grattait doucement avec les lèvres (comme quand je la gratte).
Je suis allée me mettre de l'autre côté de Fripouille, en me disant que Naïs groomerait peut-être sa mère si je n'étais pas là. Mais non. Elle a continué à groomer en l'air.
Et pendant tout ce temps-là je n'arrêtais pas de gratter Fripouille... mes doigts s'en souviennent encore ! boulet

Ma conclusion : Naïs a bien le réflexe inné de groomer face à une stimulation agréable. Seulement, sa mère n'ayant jamais ce genre d'interactions avec les autres chevaux, elle n'a pas appris qu'elle pouvait le faire aux autres. Par contre, comme je l'ai toujours laissée faire (dans une certaine mesure) en réponse aux câlins humains, elle groome les humains.
Donc, elle n'a pas la même "culture" du grooming que la majorité des chevaux...
Je connais également quelqu'un dont le poney ne sait pas groomer. Il va bien vers les autres, mais il leur tire le chignon de toutes ses forces. Et les autres n'aiment pas trop, apparemment... Le grooming : un acte "culturel" ? 194921
Donc, j'en conclus que c'est un réflexe inné, mais dont l'utilisation dépend de la transmission par le groupe, par l'environnement... Voilà pourquoi j'en arrive à la question "culturelle".

Je ne sais pas ce que vous en pensez ?

_________________
Parce que c'était elle, parce que c'était moi.
Revenir en haut Aller en bas
domaine_avallon

domaine_avallon

Nombre de messages : 6547
Age : 30
Localisation : Lorraine 54200
Date d'inscription : 25/04/2012

Le grooming : un acte "culturel" ? Empty
MessageSujet: Re: Le grooming : un acte "culturel" ?   Le grooming : un acte "culturel" ? EmptyLun 26 Juin 2017 - 17:09

haa je comprend vraiment ce que tu veut dire, j'ai déja remarquer ça avec mes différents chevaux !

Effectivement je pense que ça viens beaucoup de la mère et de leurs environnement lorsqu'il sont jeune,...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nathalie 21

Nathalie 21

Nombre de messages : 1278
Age : 50
Localisation : 21330
Date d'inscription : 05/02/2014

Le grooming : un acte "culturel" ? Empty
MessageSujet: Re: Le grooming : un acte "culturel" ?   Le grooming : un acte "culturel" ? EmptyLun 26 Juin 2017 - 22:46

Lilou groome tout le monde...chiens, chats, chevaux et nous! Le grooming : un acte "culturel" ? 194921
Chiens et chats lui expliquent depuis plus d'une décennie que ça ne se fait pas, qu'eux souhaitent juste un petit frottement de poils contre poils, ou léchouille sur museau, de mon côté je lui montre également mon inconfort quand il se met à mâchouiller mes vêtements, et pourtant il insiste le bougre!bounce Il passe pourtant sa vie avec des copains qui le grooment, il groome ses potes et sait bien que chiens, chats et humains ne sont pas des chevaux (bah quand même, l'est pas stupide mon Lilou!), mais il est comme ça... Et Caylus apprécie de me groomer le cuir chevelu...
Ceci dit je ne considère pas cela comme du "vrai" grooming, car il n'est pas stimulé par une demande de grattage sur l'endroit visé. C'est plutôt un câlin gratuit et insistant!I love you
Quant à ceux de la maison qui n'avaient pas eu de contact avec des congénères avant d'être chez nous, ils ont très vite adoptés ce comportement avec les autres, pour créer des liens, se faire des copains et se rassurer.
Nougatine, qui n'avait connu que sa mère pendant plus de 10 ans, ne groomait pas, elle s'y est mise petit à petit, au contact des autres qui l'ont stimulée.
Inné oui, car ce comportement est naturellement attendu chez ses membres, culturel oui, car il arrive qu'il doive être stimulé pour se manifester. Mais l'inné et le culturel, comme pour toute espèce, peut se révéler de manière fantaisiste, c'est ce qui fait que certains deviennent des artistes! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lul800
Admin
Lul800

Nombre de messages : 6269
Age : 27
Date d'inscription : 03/10/2010

Le grooming : un acte "culturel" ? Empty
MessageSujet: Re: Le grooming : un acte "culturel" ?   Le grooming : un acte "culturel" ? EmptyJeu 29 Juin 2017 - 11:06

Bah Lilou, c'est un vrai poney, il a de la suite dans les idées ! Le grooming : un acte "culturel" ? 194921
Alors ça, pour être une artiste, Naïs en est bien une, oui ! Et dans beaucoup de domaines ! Le grooming : un acte "culturel" ? 194921

Parfois, je m'inquiète de me dire que mes deux filles n'ont pas de contacts assez stimulants avec les autres... J'aimerais tellement voir Fripouille créer une amitié avec un autre équidé, elle qui est toujours à l'écart... No

_________________
Parce que c'était elle, parce que c'était moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le grooming : un acte "culturel" ? Empty
MessageSujet: Re: Le grooming : un acte "culturel" ?   Le grooming : un acte "culturel" ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grooming : un acte "culturel" ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scion-résumé acte 2
» La stérilisation des chiens et des chats, un acte de P.A.
» saison 2 acte 5
» Sénégal: Au pays de la téranga, un trésor culturel
» Photos printanières : ACTE 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Chevaux sans Equitation :: Au quotidien :: Ethologie-
Sauter vers: